Industrial

Automatisation industrielle : un secteur sur-mesure et hyper personnalisé

Digitalisation Au sein des différents secteurs industriels, les infrastructures de production doivent répondre à des besoins très spécifiques. Dans ce sens, ingénieurs et techniciens se doivent d’évoluer au plus proche de leurs clients afin de leur fournir des solutions uniques et parfaitement adaptées à leur secteur d’activité.

En Suisse, les différents acteurs actifs dans les secteurs de la production industrielle doivent composer avec un certain handicap économique par rapport à leurs voisins européens. Le franc fort constitue en effet une difficulté commerciale évidente, avec laquelle les entreprises sont bien évidemment obligées de composer. Et dans ce sens, les besoins en matière d’automatisation et optimisation des processus de production industrielle s’avèrent d’autant plus importants. Car pour continuer à bénéficier de la plus-value qualitative du swiss made tout en restant compétitif sur le marché, certaines sociétés n’ont pas hésité à investir considérablement dans des infrastructures de production de plus en plus automatisées et smart. Une vision à long terme qui permet au final d’optimiser l’efficacité de ses chaînes de production, et donc de continuer à performer malgré le franc fort. Un impératif qui vaut tout particulièrement pour la Suisse, dont l’industrie s’avère majoritairement exportatrice.

Implantée dans six villes réparties entre la Suisse alémanique et romande, la société Actemium s’est spécialisée dans le domaine de l’automatisation et optimisation des procédés industriels et bâtiments. « Notre rôle consiste à renforcer les avantages concurrentiels et les performances de nos clients. Pour cela, nous planifions, installons et entretenons des solutions globales dans le secteur de l’électricité, de l’automatisation et de l’informatique pour l’automatisation industrielle, les bâtiments interconnectés et la gestion de la production optimisée. Nous accompagnons nos clients de manière globale, compétente et indépendante vis-à-vis des fabricants et fournisseurs, explique Patrick Vergult, Managing Director d’Actemium Suisse. Nous travaillons avec des sociétés qui évoluent dans le domaine pharmaceutique, dans la chimie, dans l’industrie alimentaire, dans la sécurité ferroviaire ou encore dans l’incinération de déchets. A chaque fois, il s’agit de concevoir des solutions très spécifiques et adaptées aux besoins précis du client, car aucune usine de production n’est semblable.»

Man working in printing factory

Dans sa manière de procéder, Actemium propose différents degrés d’accompagnement tels qu’étude de projet, conseil, design, programmation, installation et mise en service des infrastructures de production et maintenance. « Dans notre activité, un des principaux défis consiste à parvenir à définir les besoins et souhaits précis du client. Car il peut arriver que certains clients soient un peu confus par rapport aux nombreuses possibilités existantes en matière d’industrialisation. Notre rôle est d’accompagner nos clients dans l’élaboration de leurs besoins en intégrant toutes les contraintes et opportunités.
C’est notamment le cas en ce qui concerne l’industrie 4.0 ou l’internet des objets.»

En effet, si les usines de production sont souvent nombreuses à s’être dotées de systèmes développés dans le secteur de l’internet des objets ou de l’industrie 4.0, tels que des logiciels de collecte de données par exemple, il est souvent rare qu’elles aient saisi et mis en œuvre toutes les possibilités offertes par ce type de systèmes. Une situation en partie due au fait que les professionnels du secteur proposent pour la plupart des solutions cloisonnées, sans vision globale. Là aussi, bénéficier des conseils et de l’expertise d’Actemium qui agit en tant qu’intégrateur de manière globale peut s’avérer particulièrement bénéfique.

Actemium : du savoir-faire au service de la réussite durable de ses clients.