Image_Glion_Campus

Des étudiants aguerris grâce aux stages professionnels

Education L'Institut d’Études Supérieures Glion, implanté en Suisse et à Londres est une grande école hôtelière internationale. Nous souhaitions interroger Jacquie Lutz, en charge de la gestion des carrières et des stages, sur la façon dont les étudiants sont préparés à intégrer un secteur d’activités dynamique et mondialisé.

Miriam Dibsdale

Mme Lutz, quelles sont les responsabilités de votre équipe au sein de l’Institut d’Études Supérieures Glion ?

D’une part, le département carrières & stages a pour fonction d’accompagner nos étudiants dans leur recherche de stage, et d’autre part, d’assister les diplômés dans la planification de leur carrière. Parmi les activités les plus importantes que nous organisons, nous invitons des entreprises à visiter notre campus, pour offrir aux étudiants l’opportunité de connaitre les plus grandes entreprises du secteur hôtelier et du luxe, et de pouvoir nouer ainsi des contacts essentiels.

Quelle est l’importance des stages dans le projet pédagogique de Glion ?

Les stages sont indispensables ! Les stages font partie intégrante des programmes Bachelor et Master à Glion, parce qu’ils permettent non seulement aux étudiants de mettre en pratique les compétences théoriques acquises sur le campus, mais également de faire l’expérience du monde réel de l’hôtellerie et de la gastronomie de luxe, au sein des plus grands établissements mondiaux. Ils apprennent à faire partie intégrante de différentes équipes, à évoluer au sein de cultures variées et à devenir de véritables citoyens du monde.

Comment ces stages sont-ils organisés, et quels sont les critères auxquels les entreprises doivent répondre pour pouvoir travailler en partenariat avec Glion ?

Nous disposons d’une large base de données d’employeurs potentiels appartenant aux grandes chaines hôtelières mondiales, qui proposent des programmes structurés au sein de leurs établissements. Cela fonctionne de façon similaire pour les entreprises des secteurs du luxe, des services financiers et du conseil. Nous travaillons également en partenariat avec des entreprises plus réduites, ou indépendantes et même des start-ups. Nous veillons toujours à la qualité des postes de stagiaire offerts et nous évaluons constamment chaque nouveau partenariat.

Les étudiants sont-ils évalués par leur formateur ?

En fin de stage, les employeurs fournissent une évaluation détaillée de chaque étudiant, indispensable pour valider le semestre de stage pratique. De leur côté, les étudiants partagent sur le campus leur retour d’expérience concernant leur stage en entreprise.

De manière plus générale : Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir dans l’activité hôtelière ?

La flexibilité, la persévérance, la passion pour son métier, l’envie d’être en contact avec des personnes de toutes origines, l’ouverture, l’humilité, l’empathie – ce sont quelques-unes des qualités nécessaires pour réussir dans l’industrie hôtelière.

Comment aidez-vous les diplômés à faire leur entrée sur le marché du travail ?

Nous préparons rigoureusement les étudiants aux différents processus de recrutement, auxquels ils seront le plus probablement confrontés, tels que les recrutements en ligne, les centres d’évaluation, ainsi que les divers types d’entretiens. De plus, nous organisons des rencontres individuelles avec les entreprises qui visitent nos centres de formation. En 2016, nous avons reçu 154 entreprises.

Une part importante de diplômés de Glion travaille en dehors du secteur hôtelier. Pour quelles raisons ces diplômés sont-ils recherchés dans d’autres secteurs d’activité ?

Au cours de leur cursus, les étudiants développent une palette de compétences appréciables et très recherchées dans d’autres secteurs. Cela est lié à la fois au type de formation, et à l’expérience pratique acquise au cours du cursus. Les employeurs valorisent notamment les compétences relationnelles dites « soft skills » telles que les compétences en communication, l’attention portée au client, l’esprit d’équipe de nos étudiants et leur envie de trouver leur place dans un environnement international aux cultures multiples.

 

lutz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacquie Lutz

Directrice Carrières & Stages
Institut d’Études Supérieures Glion

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur :

www.glion.edu

 

« L’esprit Glion-perdure »

Claudia Gehring, diplômée de l’Institut Glion et Responsable des ventes pour le joailler Buccellati, se souvient de ses études. 

Lorsque j’ai obtenu mon diplôme à l’Institut d’Études Supérieures Glion, je ne savais pas encore dans quelle direction orienter ma carrière. Mon père et mon oncle travaillaient tous les deux dans la joaillerie, ce qui a bercé mon enfance. Bien que j’aie d’abord débuté dans l’hôtellerie, la joaillerie est toujours restée présente dans mon travail car les hôtels disposaient de boutiques de joaillerie propres. Lorsqu’une opportunité s’est présentée dans ce secteur, j’ai sauté le pas.

Durant mes études à Glion j’ai acquis des connaissances qui trouvent leur application quotidienne dans mon travail. Les deux secteurs sont très similaires – tous deux sont ouverts à l’international et ont comme priorité absolue, d’offrir le meilleur service possible au client. Par ailleurs en tant que cadre commercial je tire partie de mes connaissances en matière de gastronomie et d’œnologie lors des diners avec nos clients. Ce qui m’a aussi beaucoup aidé dans ma carrière, c’est la vocation internationale de Glion. Comme c’est une école ouverte sur le monde, nous y avons appris beaucoup sur les différentes cultures tant à travers les enseignements qu’en côtoyant les autres étudiants. L« esprit Glion » reste bien vivant et par le biais des réseaux sociaux, je reste encore en contact avec d’anciens camarades.

 

gehring

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claudia Gehring

Diplômée de l’Institut Glion et Responsable des ventes du joailler Buccellati.
 

« Avec-vous des questions ? »
 
Grégoire Pittet
Regional Admission Manager
gregoire.pittet@sommet-education.com
Direct 021 989 26 85
Skype : gregoire.pittet.lhe