Aerial view on wind turbines in the fields

Entreprises, améliorez votre efficience énergétique!

Developpement durable En Suisse, les organismes compétents sur les questions liées à la réduction de la consommation d’énergie s’impliquent auprès des entreprises. Agissant sur mandat de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et de l’Office fédéral de l'environnement (OFEV) et comme intermédiaire entre les bureaux d’études et les entreprises, l’Agence Cleantech Suisse (act) certifie les démarches entreprises afin d’optimiser l’utilisation des ressources.

Thomas Pfefferlé

Pour toute entreprise, les coûts énergétiques influencent le chiffre d’affaires et les bénéfices. En Suisse, les législations en matière de consommation énergétique obligent les gros consommateurs à optimiser leurs infrastructures afin de diminuer leur consommation. Active dans toute la Suisse et auprès d’industries diverses, l’Agence Cleantech Suisse propose des mesures d’accompagnement spécialement adaptées aux entreprises par l’intermédiaire d’organismes spécialisés, tels que Romande Energie. Bénéficiant de leur soutien, elle a été chargée en 2014 par la Confédération d’accompagner l’application de la loi sur le CO2 et l’énergie.

«En Suisse romande, nous collaborons étroitement avec Romande Energie, indique Andreas Rothen, CEO d’act. Romande Energie conseille une trentaine d’entreprises dans le canton de Vaud. Et les mesures de réduction de consommation énergétique que nous proposons conjointement aux entreprises permettent de réaliser 10 à 20% d’économie.»

Power Lines

Les spécialistes en énergie accrédité par act agissent notamment via l’utilisation d’un logiciel conçu par act pour établir des conventions d’objectifs avec les consommateurs. Il sert de fil rouge pour les différentes étapes de l’établissement de la convention d’objectifs et également à mesurer les économies réalisées après la mise en œuvre des actions de performance énergétique. Cet instrument permet aussi aux entreprises qui remplissent les conditions d’être exemptées de certaines taxes, comme celle sur le CO2.

«Dans un premier temps, nous nous rendons chez l’entreprise pour effectuer un audit énergétique, détaille Cynthia Cavin, Responsable des prestations de maîtrise de l’énergie au sein de Romande Energie. Cette analyse permet d’identifier et chiffrer des pistes d’économie d’énergie et d’estimer leur rentabilité. Le potentiel d’économie d’énergie des mesures rentables identifiées forme l’objectif d’efficacité énergétique que l’entreprise s’engage à atteindre. Ensuite, nos spécialistes accompagnent annuellement l’entreprise afin de mesurer le succès des actions mises en œuvre. Enfin, cet engagement en faveur de la protection du climat peut être valorisé par l’entreprise au travers d’un certificat délivré par act.»

Un processus qu’a entrepris Franck Fleury, directeur du Novotel de Lausanne-Bussigny, un établissement hôtelier quatre étoiles faisant partie du groupe Accor. «En fait, nous avions déjà optimisé l’efficience énergétique de notre hôtel il y a une dizaine d’années, lors des rénovations de notre hôtel avec un toit végétalisé, une récupération de l’eau de pluie afin d’alimenter l’arrosage extérieur ainsi que les chasses d’eau, un système de récupération de chaleur permettant la mise en température de l’eau chaude sanitaire ainsi qu’un étang de baignade naturel. L’accompagnement de Romande Energie nous a permis d’affiner cette optimisation, par exemple en optimisant l’isolation de nos canalisations d’eau, en améliorant les réglages de notre chauffage et climatisation ou encore en affinant l’intensité de notre éclairage intérieur et extérieur. Cette multitude d’actions combinées devrait nous permettre d’avoir un impact significatif sur notre consommation d’énergie ainsi que sur nos émissions de CO2.»