Going over some figures

Industrie 4.0 : L’avènement du produit numérique

Digitalisation L’utilisation efficace des données produit tout au long du processus de production améliore la productivité et augmente la rentabilité. L’industrie 4.0 permet non seulement d’optimiser les processus opérationnels, mais aussi de créer de nouveaux modèles économiques qui vont bien au-delà des modèles actuels.

« Transformation numérique » et « Industrie 4.0 » sont les concepts les plus souvent cités lorsqu’on évoque les plus grands défis à relever par le monde de l’entreprise au cours des prochaines années. Il s’agirait même d’une quatrième révolution industrielle. En quoi consiste-t-elle ?

Les biens et produits deviennent « intelligents », car ils sont capables de communiquer entre eux, d’établir des diagnostics, de contrôler et d’organiser les informations. Et ceci au cœur de l’entreprise et dans ses processus opérationnels. Cela signifie plus d’efficacité dans les processus et une valeur ajoutée dans l’utilisation des produits. L’industrie 4.0 intègre dans un réseau l’ensemble de la chaîne de valeur et les applications des produits. Alors qu’aujourd’hui, les départements de recherche et de développement, de production, le service client ou achat utilisent encore souvent des systèmes différents, les diverses fonctions de l’entreprise seront à l’avenir étroitement connectées en réseau et pourront tirer profit de données immédiates. Ainsi, selon le produit, les fournisseurs, les intermédiaires, les clients ou les utilisateurs seront interconnectés, mais également les produits finis avec les clients concernés.

Industrie 4.0

Industrie 4.0 : Une opportunité énorme pour les PME.

« L’industrie 4.0 est une grande opportunité pour les PME », explique Jens Byland, consultant stratégique et associé du cabinet Intelliact AG à Zurich, spécialisé dans la mise en exploitation des données produit. Contrairement aux grandes entreprises dont les processus sont souvent complexes et qui se heurtent à des problèmes de coordination et donc se transforment lentement, les PME pourraient se décider plus rapidement et de façon plus flexible pour prendre une longueur d’avance. Elles identifient et mettent en place plus vite leurs réseaux et parviennent ainsi à mieux positionner leurs produits sur le marché. « Le degré d’avancée dans la transformation numérique est le facteur décisif de succès. C’est un processus à long terme qui doit constamment être réadapté. »
Bien que la plupart des entreprises aient reconnu l’urgence d’aller vers l’industrie 4.0, sa mise en œuvre rencontre souvent des difficultés. Les responsabilités ne sont pas clairement définies, les différents départements réfléchissent encore de façon isolée et il manque souvent le personnel interne doté d’une formation appropriée pour lancer et accompagner le processus. Il manque la vision et la stratégie sur lesquelles sont bâties les analyses économiques.
Intelliact accompagne votre entreprise depuis l’analyse jusqu’à la mise en œuvre. La partie la plus importante est l’identification des gains potentiels fournis par le produit numérique. Sur cette base, on établit un concept qui est mis en œuvre dans le cadre des objectifs stratégiques.

Les produits intelligents créent une valeur ajoutée.

Qu’est ce que cela signifie concrètement ? L’application développée par Intelliact AG, à partir d’un exemple de la vie de tous les jours, montre clairement comment un produit intelligent apporte une valeur ajoutée pour les fabricants, les distributeurs et le client final, et peut aussi être utilisé comme un outil de promotion des ventes.
Un client achète une voiture chez un concessionnaire de véhicules d’occasion et souhaite vérifier si les pneus sont encore en état. Pour ce faire, il peut inspecter visuellement les pneus, mesurer la profondeur de sculpture, ou faire confiance au vendeur. L’information est tout à fait différente et pertinente lorsqu’il s’agit d’une voiture « intelligente », c’est-à-dire équipée de pneus « intelligents » dotés d’une étiquette RFID contenant toutes les informations importantes. La voiture envoie au client un lien vers une page d’information. L’acheteur y découvre que les pneus ont déjà 8 ans, qu’ils ont été exposés à la chaleur étouffante toute la journée pendant l’été et qu’ils ont souvent roulé à basse pression. La recommandation est claire : les pneus ne sont plus efficaces et doivent être remplacés. Le pneu effectue des calculs sur la base de diverses informations telles que la consommation de carburant, le diamètre de la jante, le type de fabrication, la largeur… combinées aux données dynamiques du pneumatique et à sa durée de vie. Ces informations peuvent être actualisées à tout moment.
Si le système est installé sur une nouvelle voiture, le conducteur sera toujours informé sur l’état des pneumatiques grâce à l’écran d’affichage. Ainsi, si un changement de pneus s’avère nécessaire, le système indique immédiatement le garage ou l’atelier de mécanique le plus proche ayant les mêmes pneus en stock. Si la pression vient à baisser, une alerte apparaît, indiquant la prochaine station-service possédant une pompe à air. Ainsi, le réseau de concessionnaires ou de garages est intégré dans le processus. Vous pouvez donc être amené à obtenir de nouveaux clients qui reçoivent un service avec une valeur ajoutée et en même temps sont pris en charge dans une situation pouvant être désagréable.
Industrie 4.0

Le principe important de Closed Loop

Jens Byland souligne qu’en même temps qu’une entreprise comprend et conçoit comment ses produits sont appliqués et utilisés sur le terrain, elle doit offrir des conditions idéales pour optimiser leur utilisation, comme par exemple des conditions de garantie améliorées : « nous parlons du principe appelé Closed Loop (boucle fermée), qui constitue la condition essentielle pour gérer les données liées à la représentation numérique des produits. » Cela fonctionne bien si des données pertinentes, incluant la définition du produit, les données de base, les données de fabrication avec les conditions de production et l’utilisation, ainsi que les données concernant l’état qui en résulte et la durée de vie du produit peuvent être échangées de façon compréhensible. Si une entreprise disposant de données IoT ne peut rien en faire, alors elles sont inutiles. Et inversement, le produit numérique doit fournir toutes les informations pertinentes afin que les processus puissent être contrôlés à distance et optimisés.
Intelliact AG se positionne en tant que fournisseur compétent lorsqu’il s’agit de rendre exploitables les données produits, et elle développe une utilisation des données produits globale et intégrée tout au long du cycle de vie du produit. Fondée en 1998 en tant que ramification de l’EPF de Zurich, l’entreprise emploie aujourd’hui 14 collaborateurs et offre ses services à environ 200 clients internationaux de divers secteurs.