Group of people meeting with technology.

PwC Suisse rassemble ses forces digitales

Digitalisation Face aux challenges de la digitalisation, PwC Suisse répond avec une nouvelle divison en matière de cybersécurité, data analytics et transformation digitale: PwC Digital Services adresse de manière cohérente tous les besoins numériques de ses clients.

Thomas Pfefferlé

Aujourd’hui, impossible d’échapper à la transformation digitale. Cette métamorphose touche toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activités. Médias, réseaux sociaux, e-commerce, Internet mobile ou encore Internet des objets: le digital est partout, porté par une aspiration des consommateurs à bénéficier d’une expérience connectée à la fois performante et simple d’utilisation.

«J’estime que la transformation digitale constitue un phénomène transversal qui concerne tous les acteurs économiques, souligne Mathieu Delavy, Senior Manager au sein de PwC Digital Services en Suisse romande. Toute entreprise ou organisation doit apporter la meilleure expérience à ses clients, ses collaborateurs et même à ses fournisseurs. Pour un site Internet, on conçoit des outils capables d’identifier les préférences d’un visiteur pour s’adapter de manière dynamique et lui procurer l’information qu’il recherche le plus rapidement possible. Les organisations communiquent de manière toujours plus coordonnée les différents canaux à utiliser, les réseaux sociaux, sites web ou encore les apps pour smartphone, avec pour objectif d’offrir la même expérience utilisateur. Il est fréquent qu’un consommateur découvre un bien sur Internet, cherche ensuite de l’information sur les réseaux sociaux et passe enfin sa commande sur l’application mobile de l’entreprise.»

Les Romands: de bons élèves

En Suisse romande, la transformation digitale est incontestablement en marche. On remarque en effet qu’au cours de ces dernières années, nombreuses sont les entreprises qui créent un poste de responsable du digital. Les spécialistes de cette transformation font désormais partie du paysage économique et des projets stratégiques de l’entreprise. «Un bon signe, note Mathieu Delavy, car cela démontre une réelle prise de conscience des enjeux économiques actuels et des attentes des clients.»
Proposant son expertise digitale depuis plusieurs années à travers différents départements, PwC Suisse a décidé cette année de les regrouper en une seule entité. PwC Digital Services accompagne ainsi de manière optimale la transformation de ses clients. Cette nouvelle divison réunit les domaines de la cybersécurité, du data analytics et de la digitalisation. Dans ce dernier secteur, PwC Suisse dispose d’un Experience Center, basé à Zurich, au sein duquel des sessions d’immersion sont effectuées dans le but de mieux définir les besoins des consommateurs, d’élaborer un projet digital et de repartir avec des éléments concrets pour soutenir un projet.

Les fintech dopent l’innovation digitale

«A mes yeux, le domaine des fintech s’avère particulièrement porteur lorsque l’on parle de transformation digitale, poursuit Mathieu Delavy. Avec la remise en cause du secret bancaire, la place financière helvétique se trouve actuellement en pleine évolution, sinon révolution. Les nombreuses start-up qui voient le jour dans ce secteur participent grandement à ce renouveau. Le système bancaire dans son ensemble, y compris la banque privée, est en train de redéfinir son business model et sa relation client.»
PwC Digital Services mène à l’heure actuelle plusieurs projets en collaboration avec des startup. Parmi les innovations et les nouveaux services proposés par les sociétés financières, on voit notamment apparaître l’émergence de conseil automatisé (robo-advisor en anglais). Plus directs, disponibles jour et nuit au travers d’une application mobile, ces conseillers d’un nouveau genre impliquent un savoir-faire pointu. Sur le plan digital, la nouvelle divison de PwC Suisse se charge d’identifier les besoins des consommateurs pour mieux définir l’ergonomie et les fonctionnalités que doivent offrir les applications et les aligner avec la stratégie de l’entreprise. En matière de data analytics, les cas pratiques d’intelligence artificielle peuvent désormais être intégrés dans un outil interactif. Quant à la cybersécurité, l’équipe peut élaborer des méthodes d’authentification sécurisée, ceci afin de garantir que seul le client se connecte à son compte bancaire par le biais de l’application mobile.

Le créneau digital de la santé

Autre domaine porteur en matière de transformation digitale, la médecine. Les réseaux de soin se trouvent en plein changement de paradigme: le personnel médical, mais aussi administratif, ainsi que les patients souhaitent pouvoir accéder en ligne au dossier médical. Toutes ces données centralisées peuvent être exploitées mais elles doivent également être protégées. Dans le cadre de leurs collaborations avec certaines compagnies d’assurance, les équipes de Data Analytics travaillent activement pour augmenter la pertinence des diagnostics de maladies complexes grâce aux historiques des traitements. Il s’agit ici d’identifier les symptômes avant-coureurs qui peuvent aider le médecin à poser son diagnostic. Cette mise en commun de grandes quantités de données implique des normes de sécurité accrues pour assurer tant la protection des données que la stricte anonymisation de ces dernières avant leur exploitation. Le thème des soins concentrant toutes les attentions, la sécurité des données des patients est souvent moindre que dans d’autres secteurs. L’échec du projet de portail numérique médical d’un canton romand en 2015 est à ce titre très parlant. Le projet a été bloqué puis abandonné après l’identification de failles de sécurité graves dans le processus d’authentification: un hacker aurait facilement pu usurper les données de connexion d’un patient pour accéder à son dossier. «L’équipe Cybersécurité de PwC Digital Services accompagne les acteurs de la santé pour traiter la question de la sécurité au début d’un projet digital, explique Mathieu Delavy. Ceci permet de disposer de moyens sûrs et efficaces en termes de cybersécurité et maximiser les chances de succès d’un tel projet.»

Demain, le monde appartiendra aux digital natives

En 2020, selon l’étude de PwC «Profitable Growth in the Digital Age», les personnes nées dans l’ère d’Internet et des services connectés – les digital natives – seront majoritaires parmi les actifs. Ce paramètre a également un impact dans la transformation digitale.
«Ceci implique pour les entreprises qu’elles doivent connaître précisément les habitudes de cette nouvelle population de consommateurs, conclut Mathieu Delavy. Sur tous les marchés, leurs attentes changent/sont en mutation. Pour parvenir à les séduire, il faut être capable de comprendre ces attentes et d’y répondre efficacement.»