Big data dark server room with bright equipment

Quelles entreprises peuvent bénéficier de la base de données SAP HANA et S/4HANA sur IBM Power Systems?

Digitalisation Depuis fin 2015, HANA est disponible sur IBM Power Systems avec l'architecture et les processeurs innovants POWER8 d'IBM. Récemment, cependant, la prochaine génération d'architecture POWER, POWER9, a été introduite. Cette nouvelle génération est encore plus proche des besoins de SAP HANA et promet avec les modèles H922 et H924 déjà préconfigurés pour une utilisation avec les modèles de serveurs SAP HANA.

SMA

SMA

Conçue pour des charges de travail très gourmandes en données comme HANA, l’architecture POWER comprend une puissante virtualisation intégrée certifiée SAP, ainsi que de nombreuses fonctionnalités pour améliorer la fiabilité.

Les considérations de puissance ne sont pas les mêmes pour tous les clients SAP. Les clients qui exécutent actuellement HANA sur une appliance avec une architecture standard doivent prendre en compte d’autres aspects que les clients qui exécutent des applications SAP avec une base de données conventionnelle sur l’alimentation électrique. De plus, les clients qui n’utilisent pas du tout les logiciels SAP sont confrontés à des défis complètement différents. Dans ce qui suit, nous aimerions examiner quatre types de clients qui peuvent bénéficier de HANA sur POWER9 :

Quatre typologies de clients en mesure de tirer parti de HANA sur Power

 1.    Les entreprises équipées d’appliances HANA devant faire l’objet d’une mise à niveau

Il y a quatre ans, de nombreuses entreprises ont initié leur transition vers HANA avec des appliances HANA basées sur des architectures standards. Il s’agissait de la seule solution disponible à l’époque. Ces sociétés doivent maintenant engager un développement basé sur une architecture scale-out coûteuse ou une mise à niveau complète des technologies utilisées. Compte tenu de leur fiabilité moins importante, les appliances basées sur des architectures standards sont souvent vendues sous la forme de plusieurs unités pour des besoins de basculement. Cette pratique a eu pour conséquence l’expansion des datacenters. A cette expansion s’ajoute des coûts connexes de refroidissement, de consommation énergétique, de maintenance et de personnel. Les problématiques de fiabilité des appliances soulèvent une question plus importante. En effet, BW peut aujourd’hui ne pas être considéré comme un environnement critique, alors que S/4HANA sera considérée comme tel.

HANA est désormais exploitable sur les systèmes Power. Les entreprises disposant de BW sur une appliance peuvent évaluer les éventuels bénéfices d’une migration vers HANA sur Power. Dans cette optique, les entreprises peuvent envisager une diminution des coûts matériel, un gain en flexibilité, bénéficier d’une plus grande fiabilité, améliorer les performances et consolider un plus petit nombre d’applications au sein d’un environnement réduit. Un basculement sur un système Power ne posera aucun problème de compétences. Les entreprises feront fonctionner HANA sur le même système d’exploitation (OS) Linux.

L’intégration de datacenters sur mesure (TDI) peut représenter une démarche inédite pour les entreprises, mais elle ne doit pas constituer un obstacle. L’intégration de datacenters sur mesure apporte bien plus de flexibilité lorsqu’il s’agit de choisir le serveur, le système de stockage et le matériel réseau adaptés à l’intégration de SAP HANA dans le datacenter. Pour les clients qui ne disposent d’aucun système Power au sein de leur datacenter, une TDI suppose les éléments suivants : retenir le bon système POWER9, choisir une solution de stockage certifiée SAP TDI, suivre les bonnes pratiques SAP pour la mise en réseau et d’installer le logiciel conformément aux exigences SAP. La division GBS d’IBM, le support SAP Active Global Support et l’ensemble des intégrateurs tiers certifiés pour les installations de SAP HANA peuvent apporter une aide considérable.

IDC conseille aux entreprises équipées d’appliances HANA basées sur des architectures standards, d’envisager HANA sur Power. Cette recommandation s’applique particulièrement aux entreprises devant anticiper une mise à niveau ou arrivant au terme de leur contrat de location ou à celles envisageant une modification de leurs infrastructures pour d’autres raisons (par exemple, suite à l’obligation de migrer vers le cloud hybride).

2.    Entreprises fonctionnant avec des architectures standards et migrant vers SAP HANA

Les entreprises qui exploitent leur datacenter sur des architectures standards et qui n’ont pas encore migré vers SAP HANA ont désormais deux possibilités. Le choix entre des appliances basées sur des architectures standards et les Power Systems. Les entreprises qui n’ont jamais bénéficié de système Power dans leur datacenter peuvent enregistrer des gains importants. L’intégration de cette plateforme leur procurera un système Linux puissant, accompagné de gains importants au niveau des processeurs. IBM a récemment équipé des dizaines de nouveaux clients avec une solution SAP HANA sur Power. Ces clients qui ne disposaient pas de Power Systems ont été satisfaits de leurs architectures Power System.

Certains clients hésitent à opter pour une TDI lorsque leur entreprise manque de connaissance à ce sujet. SAP fournit des ressources pertinentes concernant les TDI sur Power. En outre, l’approche d’IBM en matière de TDI est parfaitement conforme aux prescriptions de SAP. De plus, les partenaires commerciaux et les revendeurs IBM aident les entreprises à mettre en œuvre les TDI. Certains revendeurs proposent une approche légèrement différente. Ils conçoivent des bundles regroupant les composants matériels, les services et le système d’exploitation SUSE. Il ne s’agit pas véritablement d’appliances, mais ces éléments sont vendus sous la forme d’un package.

Les clients potentiels HANA disposent généralement de datacenters fortement virtualisés. Ils apprécieront SAP HANA sur Power pour ses fonctionnalités puissantes de virtualisation et les capacités d’intégration de PowerVM et de PowerVC avec les outils de gestion OpensStack. Cela rend plus facile l’intégration de HANA sur Power avec leur infrastructure virtualisée.

3.    Entreprises disposant d’une base de données traditionnelle et d’applications SAP sur Power

De nombreuses entreprises exploitent leurs applications SAP sur IBM Power avec une base de données traditionnelle telle qu’Oracle ou DB2. Pour ces entreprises, une migration vers HANA (BW on HANA, Suite on HANA ou S/4HANA) a un impact sur leurs données et processus critiques. Concernant leur base de données, une migration vers SAP HANA supporté par un systèmes Power leur procure les avantages suivants : un gain important en matière de performance, une plus grande facilité d’administration et de traitement des volumes de données et une plus grande rapidité de réponse vis-à-vis des utilisateurs pour les traitements transactionnels In-Memory.

Les entreprises peuvent également tirer parti des différents choix possibles offerts par une TDI en matière de serveur, de système de stockage et de réseau. Elles bénéficient également des économies issues de l’exploitation d’actifs informatiques existants tels que leurs systèmes POWER9 déjà installés. Dans le cadre de la migration des applications basées sur SAP HANA, ces entreprises peuvent facilement basculer leurs ressources depuis un environnement traditionnel vers un portefeuille HANA en développement.

4.    Les entreprises équipées de système Power ne possédant pas SAP

De nombreuses entreprises, comprenant les clients équipés de systèmes AS/400, exploitent des plateformes Power avec une base de données autre que HANA et des applications autres que SAP. Pour ces entreprises, une transition vers SAP HANA ou S/4HANA implique une migration à la fois de la base de données et des applications, entraînant un changement profond pour l’entreprise. Cette décision n’est pas facile à prendre.

Nombre de ces entreprises préfèrent rester sur le système Power compte tenu des investissements réalisés au fil des années et de leur niveau de connaissance de ce système. Cela facilite donc la migration. Dès qu’elles commencent à débattre d’une migration hors de leur SGBDR traditionnel, elles ne cherchent généralement pas à la remplacer par un autre SGBDR traditionnel. Il leur reste alors deux options : une solution de base de données open source (par exemple, Enterprise DB) ou SAP HANA sur Power.

Comme évoqué précédemment, HANA fonctionne remarquablement bien sur du matériel performant comme les systèmes Power. En tant que base de données In-Memory, HANA fonctionne mieux avec de la mémoire haute qualité et des capacités mémoires étendues que les systèmes Power sont capables d’offrir. De plus, HANA fonctionne plus efficacement sur un simple nœud. Les entreprises équipées de systèmes POWER9 scale-up qui n’utilisent pas SAP peuvent immédiatement tirer parti de HANA ou S/4HANA. Elles peuvent s’engager avec précaution en commençant avec une ou deux machines virtuelles, puis procéder à des extensions. Elles peuvent ainsi rester sur leur plateforme favorite tout en profitant des performances offertes par les plateformes In-Memory HANA ou S/4HANA sur Power.

Pour plus d’informations, veuillez contacter les revendeurs IBM Power certifiés. Le group WIRD, présent dans toute la Suisse, est un partenaire commercial Platinum d’IBM et vient d’être élu “POWER Reseller of the Year” par IBM, pour la quatrième fois consécutive.

Auteurs :

Peter Rutten, IDC

Michael Gähwiler, WIRD Group
Storage